• Arnaud HUIBAN

"Un monde obèse"

Certains d'entre vous penseront à un titre provocateur et auraient bien raison si ce n'était malheureusement une dure réalité. En effet en 2030, c'est-à-dire dans moins de 10 ans, 250 millions d'enfants et adolescents seront atteints de cette pathologie. Nous serons alors face à une "épidémie d'obésité". En attendant de visionner cet excellent documentaire sur ARTE de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade en diffusion jusqu'au 12/06/2020, comment expliquer cette recrudescence ?


Qu'est que l'obésité et quelles sont ses conséquences ?


Selon l'OMS, "le surpoids et l’obésité se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé".

Son principal indicateur est l'Indice de Masse Corporelle et il se calcule selon la formule suivante : IMC = Poids (en kg) / (Taille en m)²

Si votre IMC est au-dessus de 25 jusqu'à 29,9 vous êtes considérés en surpoids et si cet indice dépasse 30 alors c'est l'obésité. L'IMC n'est qu'une valeur indicative et doit être corrélé à la mesure du tour de taille ou encore détaillé par un impédancemètre multifréquence analysant vos différentes masses corporelles (graisse, hydrique, musculaire, osseuse...).


En 2016, près de 1,9 milliards personnes étaient en surpoids dans le monde et actuellement en France le nombre de personnes obèses s'élève à environ 17% de la population.


L'obésité est une maladie des tissus adipeux où l'on assiste à un excès de stockage des lipides par rapport à la normale. Les causes sont nombreuses, nous pourrons noter l'alimentation, la génétique, l'épigénétique, la sédentarité, la psychologie de l'individu ou encore l'environnement.


L'accumulation de graisse au niveau abdominal est appelé le "syndrome métabolique" et se traduit le plus souvent par un ensemble de facteurs comme l'excès de sucre dans le sang, une mesure du HDL cholestérol basse, des triglycérides élevées, une hypertension artérielle. Les conséquences de cette obésité sont importantes : développement de maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, atteinte au niveau du foie et seraient même à l'origine de certains cancers.


Selon certaines études, le microbiote interviendrait aussi dans la survenue de l'obésité. En prendre soin tout au long de sa vie serait donc non seulement bénéfique pour soi mais aussi pour sa descendance à venir.



Pourquoi l'alimentation est-elle si importante ?


Dans l'esprit de la plupart des gens, le gras est la cause principale du surpoids et de l'obésité ce qui n'est pas la seule vérité. Effectivement une consommation excessive de graisses saturées et trans industrielles a une influence réelle. La guerre du gras (et même du bon gras malheureusement) a été très largement faite ces dernières décennies sans que nous puissions noter de résultats sur les courbes de surpoids dans le monde comme le montre le documentaire "Un monde obèse" sur Arte, le sucre a aujourd'hui sa grande part de responsabilité.

Vous le savez probablement, "vous êtes ce que vous mangez" et prêter attention à son assiette favorise un microbiote en bonne santé et un fonctionnement de l'organisme plus optimal. Simple me direz-vous ? Pas vraiment.


Les raisons des perturbations sont nombreuses mais citons en quelques unes :

  • les personnes ne prennent pas le temps de mâcher, ce qui constitue pourtant le premier acte de la digestion notamment des glucides qui sont des sucres ;

  • il est parfois difficile de se nourrir le midi avec des plats faits maison et beaucoup vont opter pour des sandwichs ou des plats préparés sucrés ;

  • l'excès de sucre caché dans les préparations industrielles, l'excès de graisses saturées et de graisses trans-industrielles auront des conséquences dramatiques sur le microbiote et l'organisme en général ;

  • les produits sans sucre ou allégés qui vont contenir en grande majorité des édulcorants de synthèse nocifs pour votre microbiote parmi lesquels l'aspartame, sucralose, saccharine, néotame, advantame, acésulfame potassium... ;

  • l'intestin et le cerveau étant reliés entre eux, si le deuxième est perturbé par du stress chronique, des conséquences interviendront sur l'écosystème intestinal ;

  • la sédentarité par manque de temps, de motivation ou encore d'envie aura un impact sur la glycémie et la réduction de la sensibilité à l'insuline. Il ne s'agit pas non plus d'essayer de dépenser autant de calories que consommer puisque le calcul n'est pas aussi simple. Pour exemple une pizza équivaudrait à une séance de sport de 2h15. Il s'agira donc de diminuer l'apport en calories beaucoup trop riche aujourd'hui ;

  • la consommation de tabac et d'alcool ;

  • les aliments à index glycémique trop élevé, trop fréquemment consommés ;

  • un environnement pollué par les pesticides ou les produits ménagers peut aussi impacter le microbiote ;

  • etc...


Zoom sur le sucre dans les produits transformés et ultra-transformés ?


En un siècle la consommation de sucres est passé de 1kg/pers/an à 35kg/pers/an. L'OMS qui conseillait une consommation de sucre de 50g/adulte/jour en 2002, a revu celle-ci à la baisse pour arriver aujourd'hui à un maximum de 25g/adulte/jour soit 6 cuillères à café de sucre ou 5 morceaux de sucre.


En France la consommation actuelle de sucre approche les 90g/pers/jour. Voyez-vous mieux où est le problème ?


Cette consommation comprend uniquement l'ajout de sucre et non celui présent dans le lait ou dans les fruits frais.


Mais alors où se cache-t-il? Partout et c'est bien le problème :

  • les sodas en canette (35g) et en bouteille d'1l (105g) ;

  • les yaourts aux fruits (18g) ;

  • les pâtes à tartiner ;

  • les plats préparés et les sauces ;

  • les viennoiseries et pains de mie ;

  • les produits allégés en matière grasse ;

  • les jus de fruits industriels et smoothies ;

  • les mélanges apéritifs et snacks ;

  • les bonbons ;

  • Etc.


A la fin d'une journée, tout ce sucre accumulé représente des doses bien supérieures aux recommandations sanitaires et davantage encore pour vos enfants.


Pour mieux vous rendre compte de ce sucre présent partout, je vous invite à regarder le documentaire "Un monde obèse" sur Arte et à aller consulter sur le compte Instagram "Sucrez vos fraises" qui l'illustre de manière ludique et visuelle https://www.instagram.com/sucrezvosfraises/?hl=fr

Pour conclure, n'hésitez pas à bien lire les étiquettes des produits que vous achetez et à partir à la chasse au sucre caché pour votre bien-être et celui de votre famille.


Un naturopathe ou un coach en alimentation ne peut pas faire de diagnostic mais peut vous accompagner en prévention ou pour vous sentir mieux. N'hésitez pas à me contacter, je me tiens à votre disposition.


Revenons à L'Essentiel.

LE CABINET
(uniquement sur rendez-vous)

285, avenue Carnot

17000 LA ROCHELLE, France

 

Société domiciliée au

5, rue de Saint Malo

17000 LA ROCHELLE, France

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • Blanc LinkedIn Icône